Communiqués de presse

Palmarès des villes : des approximations méthodologiques synonymes d’irresponsabilité


L’Association des Maires de Grandes Viles de France regrette qu’à l’approche de l’échéance du premier tour des élections municipales, la surenchère de publications de palmarès et autres hit-parades semble moins résulter d’un souci d’information que d’une volonté de décrédibiliser la gestion publique locale.

L’Association des Maires des Grandes Villes de France (AMGVF) prend acte de l’arbitrage rendu le vendredi 28 février 2014 par Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie sur la clause de revoyure de la filière Emballages. Cette décision, attendue depuis plus d’un an, permet de lever l’incertitude financière pesant sur les collectivités.

L’Association des Maires de Grandes Villes de France a pris connaissance du « palmarès de l’absentéisme » réalisé par la Fondation iFrap et publié par Le Point dans son édition du 20 février dernier.  Cet énième classement, paru à l’approche des élections municipales, comporte des erreurs méthodologiques que l’AMGVF souhaite dénoncer, à l’instar du « Palmarès des Villes » paru en janvier dernier dans Le Figaro Magazine.
 

L’Association des Maires des Grandes Villes de France (AMGVF) s’oppose au transfert du produit de la taxe communale sur la consommation finale d’électricité (TCCFE) aux syndicats d’énergie.

Adopté sans concertation et sans évaluation dans le cadre de la loi de finances rectificatives pour 2013, ce transfert consiste à déplacer une ressource estimée par le Gouvernement à 750 millions d’euros.

Pages

S'abonner à Communiqués de presse